• Language
Musée national des Sciences naturelles auprès de l’Académie des sciences de Bulgarie - Sofia

Musée national des Sciences naturelles auprès de l’Académie des sciences de Bulgarie - Sofia

Le Musée national des Sciences naturelles a été fondé en 1889. Il est le plus ancien musée de Bulgarie et, comparé aux musées des Sciences naturelles des autres pays balkaniques, possède une des plus riches collections.

Dans un premier temps, il était le siège des collections privées de papillons, d’oiseaux et de mammifères du prince Ferdinand (souverain bulgare, plus tard proclamé roi, qui gouverna la Bulgarie de 1887 à 1918). Par la suite, en 1907, fut inaugurée la première exposition du musée, organisée par son premier directeur, l’ornithologue allemand Paul Leverkuhen (qui a vécu et travaillé en Bulgarie de 1892 à 1905).

Le musée se trouve dans son actuel bâtiment depuis 1936. Ce dernier à souffert des bombardements de la Deuxième guerre mondiale, mais les collections ont pu être préservées et le musée a rouvert ses portes en 1948.

Actuellement, les expositions sont présentées dans 16 salles à quatre niveaux. Parmi les plus précieuses figurent le conure à tête jaune (Conuropsis Carolinensis), disparu au début du XXe siècle, et des pierres lunaires.

Des deux côtés du hall central est exposée la collection de minéraux. A droite sont montrées plus de 1300 pièces, dont des métaux natifs (or, platine, argent), de nouveaux minéraux découverts en Bulgarie, etc. Dans l’autre salle consacrée à la minéralogie est présenté le processus de formation des métaux. Entre les deux salles se trouve  la surface réservée aux expositions temporaires du musée où sont accueillies des collections de musées bulgares et étrangers.

Dans les cinq salles du premier étage sont présentés des oiseaux, des amphibiens et des poissons naturalisés, ainsi que des fossiles. Ici les visiteurs peuvent admirer des représentants de presque toutes les espèces d’oiseaux typiques de la Bulgarie et d’autres pays du monde. Parmi les pièces les plus intéressantes figurent le manchot du Cap (Spheniscus demersus), le cormoran pygmée (Phalacrocorax pygmeus), le vautour moine (Aegypius monachus), la grue du paradis (Anthropoides paradisea). Des espèces rares sont originaires d’Australie, d’Amérique du Nord et du Sud, d’Asie et d’Afrique : le kiwi d’Owen (Apteryx owenii), le faisan prélat (Lophura diardi), le cacatoès soufré (Cacatua sulphurea), entre autres. 

Une grande partie des amphibiens de Bulgarie et d’ailleurs sont conservés dans des bocaux. Dans la salle consacrée aux poissons sont exposées les espèces d’eau douce répandues en Bulgarie et, dans une vitrine séparée, les espèces typiques de la mer Noire. Des poissons de la Méditerranée et de la mer Rouge sont également représentés. L’exposition possède des spécimens rares comme les espèces de poissons ayant la capacité de gonfler (Tetraodon inervis и Diodon hystrix), le poisson aveugle cavernicole (Astyanax jordani), le poisson-chat électrique du Nil (Malapterurus electricus) et beaucoup d’autres. 

Au premier étage se trouve également le département de paléontologie où les visiteurs peuvent admirer la plus grande ammonite trouvée en Bulgarie. Elle a été mise au jour en 1932 sur le plateau de Shumen, son diamètre est de 1,44 m et son âge est estimé à 84 millions d’années.

Le deuxième étage est entièrement réservé aux mammifères. Les visiteurs peuvent y admirer l’ours de Rila, campé sur ses pattes postérieures et mesurant 2 m de haut. Il porte en sautoir la médaille d’or de plus grand ours européen, remportée à l’exposition cynégétique internationale de Berlin en 1937. D’autres grands mammifères naturalisés sont également exposés : un ours brun, un tigre dans son milieu naturel, un guépard, une antilope, etc.

Le troisième et dernier étage du musée est consacré aux insectes, exposés dans 20 vitrines. Les papillons y occupent une large place. Deux autres salles présentent les espèces de plantes médicinales répandues en Bulgarie, ainsi qu’une collection de Rapana veiné, de gastéropodes marins et de mollusques.

Des publications d’information et des souvenirs sont proposés à la vente dans le musée.


Photos Tous
Musée national des Sciences naturelles auprès de l’Académie des sciences de Bulgarie - Sofia Musée national des Sciences naturelles auprès de l’Académie des sciences de Bulgarie - Sofia Musée national des Sciences naturelles auprès de l’Académie des sciences de Bulgarie - Sofia Musée national des Sciences naturelles auprès de l’Académie des sciences de Bulgarie - Sofia
Horaires d’ouverture

Heures d’ouverture:

Du lundi au dimanche :
de 10h00 à 18h00
Fermé le 1er janvier, le 3 mars et le 25 décembre.

Prix d’entrée:

Adultes - 4 BGN.
Etudiants et retraités - 2 BGN.
Enfants de moins de 7 ans et handicapés – 1 BGN.
La caisse est ouverte jusqu’à 17 h.

Visites guidées sur rendez-vous
En bulgare - 20 BGN.
En anglais - 40 BGN.

Contacts

Musée national des Sciences naturelles

1 bd Tsar Osvoboditel, Sofia

Tél: +359 2 987 41 95
Tél: +359 2 988 51 15

e-mail: contact@nmnhs.com
Website: www.nmnhs.com

Nous recommandons Tous
Festival folklorique national Rozhen Festival folklorique national Rozhen

Tous les 4 ans, au mois d’août, des bulgares de tous les coins du pays se donnent rendez-vous au pied du mont Rozhen, pour le festival ...

Sommet de Snezhanka Sommet de Snezhanka

Le sommet des Rhodopes Snezhanka s’élève à une hauteur de 1 926 m. Au pied du sommet se trouve la station de sports d’hiver ...

Réserve historique et archéologique de Nesebar Réserve historique et archéologique de Nesebar

La réserve architecturale et historique de Nesebar se trouve dans la vieille ville et représente une presqu’île longue d’environ 850 ...

Eglise St. Théodore Tiron et St. Théodore Stratilate, village de Dobarsko Eglise St. Théodore Tiron et St. Théodore Stratilate, village de Dobarsko

L’ancien village de Dobarsko est situé dans la partie sud de la montagne de Rila, à 180 km de Sofia et à 15 km de Razlog. ...

Tour de l’horloge, Botevgrad Tour de l’horloge, Botevgrad

La Tour de l’horloge de Botevgrad est située au centre de la ville, place Osvobojdenie (Libération). Elle a été construite en 1866 par ...