• Language
Les Rhodopes, la montagne d'Orphée

Les Rhodopes, la montagne d'Orphée

Dans les Rhodopes sont situés quelques-uns des sites les plus beaux et pittoresques de la Bulgarie. Des clairières à la végétation luxuriante, où l'on peut contemples toutes les nuances du vert, alternent avec des forêts profondes de conifères, des rochers abrupts et des gorges pittoresques. S'il y a une destination qui mérite à être visitée durant toutes les saisons, c'est incontestablement les Rhodopes. La montagne s'étale sur un large territoire et occupe une partie importante au centre de la Bulgarie du Sud. Elle est divisée conventionnellement en Rhodopes Occidentaux et Orientaux.
Les Rhodopes Occidentaux sont plus élevés et c'est ici que se trouvent les hauts sommets, les gorges et les grottes, alors que les Rhodopes Orientaux se caractérisent par un relief plus doux. Dans les Rhodopes, on ne rencontre pas les hautes crêtes et le relief alpestre, typiques pour Rila et Pirin. On sait également que la montagne n'a pas été envahie par les glaces durant l'ère glacière. Dans la partie occidentale des Rhodopes, le climat est montagneux, alors qu'à l'est, il est adouci par les masses d'air chaud venant de la Méditerranée, qui pénètrent par les vallées des rivières.
La végétation des Rhodopes Occidentaux est caractéristique surtout pour l'Europe centrale, alors qu'à l'est prédomine la flore méditerranéenne et sous-méditerranéenne. Les forêts occupent dans la montagne une superficie dépassant 800 000 ha, ce qui représente environ 28 % des forêts du pays. Dans les régions plus élevées prédominent les conifères – le sapin (Abies), l'épicéa (Picea), le pin noir (Pinus nigra), le pin sylvestre (Pinus sylvestris), alors que plus bas prédominent les feuillus – le chêne pubescent (Quercus pubescens Willd.), le frêne orne (Fraxinus ornus), le genévrier rouge (J. oxycedrus L.), l'être d'Orient (Fagus orientalis). Dans la montagne ont pu être dénombrées plus de 2000 espèces de plantes supérieures. On découvre également de nombreuses espèces protégées, on rencontre un grand nombre de plantes médicinales et de fleurs de montagne. Une des espèces végétales les plus intéressantes est l'haberléa des Rhodopes, qui ne pousse qu'ici. Selon la légende, la plante aurait poussé du sang répandu d'Orphée. L'haberléa a la propriété unique de revivre, même après avoir été desséchée.
Le climat favorable et la végétation variée favorisent le développement d'une riche variété d'espèces animales. On y a dénombré 291 espèces d'oiseaux, dont 4 sont menacées à l'échelle mondiale : l'aigle impérial (Aquila heliaca), le faucon crécerellette (Falco naumanni), le roi caille (Crex crex) et le petit cormoran (Phalacrocorax pygmeus). Dans les Rhodopes Orientaux sont concentrés de nombreux oiseaux rapaces. On y rencontre le vautour percnoptère (Neophron percnopterus), le vautour fauve (Gyps fulvus), etc.
Dans la montagne ont été dénombrées encore 27 espèces de chauve-souris, 40 espèces de petits et gros mammifères (le loup européen, l'ours brun, la loutre ordinaire, etc.), 13 espèces d'amphibies et 30 espèces de reptiles.
Selon la légende universellement connue, dans les Rhodopes est né le chanteur mythique Orphée qui ensorcelait de sa musique magique les hommes et les animaux. Selon une autre légende ancienne, le roi thrace Hémus et la reine Rodopée s'aimaient à tel point qu'ils se nommaient l'un l'autre de noms de dieux : Zeus et Héra. Les dieux, tombés en colère devant une telle effronterie, les ont séparés en les transformant en deux montagnes éloignées l'une de l'autre (la Stara planina et les Rhodopes). Ces légendes et d'autres encore font des Rhodopes un lieu particulièrement mythique. Dans la partie orientale de la montagne est situé l'ensemble Perperikon, taillé dans la pierre. C'est ici précisément que se situait le temple du dieu Dionysos, auquel sont liées également de nombreuses légendes. Selon l'une d'entre elles, devant l'autel du temple ont été prononcées deux prophéties qui se sont réalisées : dans l'une, il aurait été prédit à Alexandre de Macédoine qu'il aurait la gloire de conquérant du monde, alors que dans l'autre, on y aurait prédit la puissance du premier empereur romain Caius Julius Caesar Octavianus Augustus.
Les Rhodopes figurent parmi les destinations préférées pour le tourisme d'hiver : ici sont situées, à une distance d'à peine 10 km l'une de l'autre, deux stations de sports d'hiver : Pamporovo et Chepelare.
Durant la saison d'été, les Rhodopes constituent un endroit extrêmement agréable pour les randonnées à pied et à vélo. À proximité de Chepelare est situé un site naturel exceptionnel : « Chudnite mostove », un des symboles de la montagne.
Le tourisme rural, développé dans la montagne, offre une excellente possibilité de prendre connaissance de la culture et de la cuisine locales. Les gens de la région sont très accueillants et hébergés dans une maison de village, les hôtes ont la possibilité de goûter différents plats locaux, par exemple : le « patatnik » (plat aux pommes de terre), le « cheverme » (agneau rôti à la broche), les haricots secs de Smilyan ; etc. Les villages préférés des touristes sont Shiroka laka, Gela, Mogilitsa, Kovachevitsa, Leshten, Arda, Trigrad, Yagodina, Momchilovtsi, Orehovo, Smilyan et bien d'autres.
La visite des sites remarquables des Rhodopes passe obligatoirement par les gorges impressionnantes de Trigrad et Yagodina. Dans la région de ces deux gorges sont situées trois grottes célèbres : « Dyavolskoto garlo » ( la « Gorge du Diable ») et les grottes « Haramiyska » et « Yagodinska », que les touristes peuvent visiter.
À part les villages, les villes des Rhodopes offrent également de très bonnes conditions d'hébergement. Dans les Rhodopes sont situées quelques-unes des stations balnéaires bulgares les plus réputées : Velingrad et Devin. La combinaison de l'eau minérale aux vertus curatives et de l'air pur de la montagne a attiré les hommes dans cette région depuis des millénaires. Les vacances dans une station SPA peuvent être combinées avec le tourisme culturel : les musées des villes de Smolyan, Chepelare, Batak, Zalatograd, Kardzali ont conservé l'histoire de la région et la culture locale, unique en son genre.
Pour avoir une meilleure idée des coutumes et de la culture locales, vous devez visiter les Rhodopes durant un festival ou une fête. La fête de Rozhen a une tradition plus que séculaire. Tous les 4 ans, au mois d'août, des Bulgares de tous les coins du pays se réunissent sous le sommet Rozhen pour une fête à laquelle des chanteurs et des musiciens participent à une grande compétition sur plusieurs scènes aménagées pour l'occasion. Particulièrement impressionnant est le son des cents « kaba gaydi » (cornemuses des Rhodopes) qui interprètent ensemble des mélodies folkloriques de la région.
Suivant une tradition séculaire, chaque année, au début du mois d'août, sur les « clairières de Saint-Élias », dans les alentours du village de Gela, se réunissent les représentants des familles du coin pour fêter, faire de la musique, chanter et danser. La tradition continue à être respectée de nos jours et contribue à la conservation du riche patrimoine musical des Rhodopes. Le but du festival est de faire mieux connaître le folklore authentique des Rhodopes.
Chaque année, vers la fin de juillet, dans la gorge de Trigrad a lieu le festival « Mystères orphiques », auquel sont présentées des reconstitutions de rites païens de différentes époques.
À Zlatograd fonctionne l'unique ensemble ethnographique des Rhodopes, où l'on peut directement prendre connaissance des traditions séculaires des artisans locaux.
On découvre, de nos jours encore, dans la montagne les vestiges de nombreux sites fortifiés de l'Antiquité et du Moyen-Âge, parmi lesquels les mieux connus sont Monyak, près de Kardzhali, Ustra, près de la ville de Dzebel, Tsepina, près du village de Dorkovo, « Asenova krepost », « Momchilova krepost », etc.
Les barrages « Dospat » et « Batak » sont une destination préférée pour les pêcheurs et offrent en outre de bonnes conditions pour les sports aquatiques.
Le large territoire des Rhodopes permet aux visiteurs de recevoir des impressions variées. La combinaison de sites remarquables naturels et historiques, de possibilités variées d'hébergement et de plats délicieux font des Rhodopes un lieu qui laisse des souvenirs inoubliables.


Photos Tous
Les Rhodopes, la montagne d'Orphée Les Rhodopes, la montagne d'Orphée Les Rhodopes, la montagne d'Orphée Les Rhodopes, la montagne d'Orphée Les Rhodopes, la montagne d'Orphée
Nous recommandons Tous
Musée national la Terre et les hommes, Sofia Musée national la Terre et les hommes, Sofia

Le musée national La terre et les hommes est situé au centre de Sofia : s’étendant sur une superficie de 5 500 m², il fut inauguré en ...

Kiten Kiten

Kiten est une petite villégiature sur la côte de la mer Noire, à 5 km à peine de Primorsko et à 55 km environ au sud de Burgas. La ...

Site protégé du Lac De Durankulak Site protégé du Lac De Durankulak

Le site protégé du lac de Durankulak se trouve à 15 km au nord de la ville de Shabla et à 6 km environ de la frontière ...

Musée historique de Bratsigovo Musée historique de Bratsigovo

Bratsigovo est une petite ville située dans la Bulgarie du Sud, au pied de la montagne des Rhodopes, à 140 km au sud-est de Sofia et à 45 ...

Primorsko Primorsko

La ville de Primorsko est située sur une petite presque-île, dans la partie sud-est du littoral bulgare de la mer Noire. Elle est ...