• Language
Forteresse de Belogradchik

Forteresse de Belogradchik

La forteresse de Belogradchik, éloignée à 1.5 km de la ville de Belogradchik, est entourée des célèbres rochers de Belogradchik.

La forteresse existe depuis le temps romain. Au I–III siècles les romains bâtirent des chemins dans les nouvelles provinces de l’Empire sur la péninsule Balkanique, aussi bien que des forteresses pour les protéger.

La tâche de la forteresse de Belogradchik fut de contrôler le chemin de la ville de Raciaria (près du village actuel Archar dans la région de Vidin). Les romains bâtirent la partie la plus élevée de la forteresse, appelée la Citadelle.

Lors de la division de l’Émpire romain en 395, les territoires balkaniques entrent dans les frontières de Byzantin. Plus tard, à la fin du VII siècle, la forteresse de Belogradchik se trouva sur le territoire du Nouveau Etat bulgare. Pendant le règne du roi Ivan Sratsimir (1356 – 1396) la forteresse fut élargie et raffermie. En 1396 les ottomanes la conquirent et y établirent une garnison pour protéger la partie ouest de l’Empire et pour supprimer les insurrections des bulgares.

En 1850 après l’écrasement de l’insurrection de Belogradchik, ses leaders furent sortis par les ottomanes à travers l’un des tunnels de la forteresse et décapités. Aujourd’hui à cet endroit il y a un monument qui rappelle de l’exploit de ces bulgares.

En 1885, pendant le Guerre serbo-bulgare la forteresse servit pour une dernière fois en tant que fortification militaire. Elle fut classée monument de l’architecture dans le Journal officiel, nº 41 de 1965.

La forteresse de Belogradchik dispose de trois cours indépendantes, dont la surface totale est de 10 210 m². Elle est munie aussi d’une fortification et dans ses murailles on peut voir même aujourd’hui les trois bastions et les meurtrières pour les fusils et pour les canons.

Le point culminant de la forteresse, appelé « Parva plotcha » (« première plaque ») donne un bel panorama sur le Grand Balkan.

La région est très populaire parmi les touristes à cause de la beauté des rochers de Belogradchik et des nombreux monuments historiques. Près de Belogradchik se trouve la grotte Magura où sont sauvegardées des fresques, datant de différentes époques historiques.


Photos Tous
Forteresse de Belogradchik Forteresse de Belogradchik Forteresse de Belogradchik Forteresse de Belogradchik rochers de Belogradchik
Horaires d’ouverture

Du 1er avril au 30 septembre:
tous les jours
de 9 h 00 à 18 h 00 ;

Du 1er octobre au 30 mars:
tous les jours
de 9 h 00 à 17 h 00 ;

Prix d’entrée:

tarif plein – 4 BGN
tarif réduit – 2 BGN (élèves et retraités)

Visite guidée – 5 BGN

Contacts

Forteresse de Belogradchik

Tél: +359 936 5 30 01

e-mail: muzeibelogradchik@abv.bg
Website: www.belogradchik-bg.net

Nous recommandons Tous
Monastère de Chiprovtsi Sveti Ivan Rilski (Saint-Jean-de-Rila) Monastère de Chiprovtsi Sveti Ivan Rilski (Saint-Jean-de-Rila)

Le monastère de Chiprovtsi Sveti Ivan Rilski (Saint-Jean-de-Rila) est situé à 7 km environ de la ville du même nom. Il est classé au ...

Dikilitas (La forêt pétrifiée) Dikilitas (La forêt pétrifiée)

Le phénomène naturel Pobiti Kamani (La Forêt pétrifiée), connu encore sous son ancien nom Dikilitas, couvre une superficie de 7 ...

Les Rhodopes, la montagne d'Orphée Les Rhodopes, la montagne d'Orphée

Dans les Rhodopes sont situés quelques-uns des sites les plus beaux et pittoresques de la Bulgarie. Des clairières à la végétation ...

Palais national de la culture, Sofia Palais national de la culture, Sofia

Le palais national de la culture est situé dans le centre de Sofia. Inauguré en 1981, c’est un complexe multifonction, amalgame ...

Chernomorets Chernomorets

La ville de Chernomorets se situe à 25 km au sud de Burgas, sur le cap nord de la baie de Sozopol, en face de la vieille ville et de ...