• Language
Musée archéologique de Nesebar

Musée archéologique de Nesebar

Le musée de Nesebar est parmi les sites les plus prisés par les touristes. Gardien de l’histoire millénaire de la ville, il la présente d’une façon moderne et attractive.

La première expostion du musée archéologique fut installée dans l’église St Jean le Baptiste en 1956. Dès 1994, le musée occupe l’édifice où il se trouve aujourd’hui.

La visite du musée commence par le foyer où vous pouvez voir le certificat d’inscription du vieux Nesebar sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO le 9 décembre 1983.

Le musée se compose de quatre salles qui suivent dans un ordre chronologique l’évolution de la ville dans les différentes époques.

La première salle, dénommée « Mesambria et les Thraces », présente des objets de la vie des Thraces anciens : des poteries ornementées du IX-Vie siècle av. J.-C. , des ancres de pierre datant du XII – Ixe siècle av. J.-C. , un décret du IIIe siècle av. J.-C. en honneur du dynaste thrace Sadala. Parmi les objets figure aussi un trésor de monnaies en argent (tétradrachmes) et une pierre tombale du IIe siècle ap. J.-C

La deuxième salle, « la cité pontique Mesambria », expose quatres hydries découvertes dans la nécrople de Mesambria : ce sont des récipients en bronze très rares utilisés comme des urnes funéraires. Sous leurs anses sont visibles des scènes de la mythologie grecque. Les visiteurs peuvent encore voir une partie de statue du dieu Apollon, le torse d’une statue du dieu Héraclès, une statue de la déesse du bonheur Tyché datant du IVe siècle av. J.-C., des bijoux d’or (boucles d’oreille, anneaux, colliers) datant du III et IIe siècle av. J.-C. découverts dans les tombeaux. Dans le bassin portuaire autour du Vieux Nesebar et sur la presqu’île même, on a découvert des poteries d’importation : des bols à décor en relief, des kylix, des askos, qui témoignent des bonnes relations commerciales de Mesambria au VI – IIe siècle av. J.-C.

La troisième salle, « Mesemvria : une partie de Rome, de Byzance et de Bulgarie », abrite le piédestal en marbre de la statue de bronze de l’Empereur Claude. En 395, à la scission de l’Empire romain, Mesemvria resta dans l’Empire d’orient et se transforma dans une ville d’importance économique et culturelle. Au VІІe siècle la ville constituait une forteresse importante dans les luttes de Byzance contre le nouvel Etat bulgare. La ville fut prise en 812 par le souverain bulgare khan Krum et annexée au premier Etat bulgare. De cette période datent les poteries en terre glaise grise exposées dans le musée ainsi que la collection d’amphores et de récipients en terre glaise blanche qui donnent une idée des relations commerciales de Nesebar avec Constantinople et avec d’autres localités bulgares au IX – XIIe siècles.

Nesebar fut en plein essor sous le règne des tsars Ivan Asen II (1218 – 1241), Todor Svetoslav (1300 – 1322) et surtout sous Ivan Aleksandar (1331 – 1371). Les églises du Moyen Age sont la plus grande preuve de l’épanouissement de Nesebar au XIII – XIVe siècle. Cette salle montre la pierre tumulaire de la princesse byzantine Mataisa Kantakuzina Paleologina décédée en 1441.

Une salle à part est consacrée aux icônes. Après la prise de la Bulgarie par les ottomans au XIVe siècle, une école de peinture d’icônes apparut à Nesebar qui prit de l’élan au ХVIe – ХVIIe siècles. De nos jours ont été préservées 250 des icônes réalisées par des peintres de la région qui décorèrent des dizaines d’églises de la ville. Les plus vieux exemples de l’école de Nesebar datent du XIIIe siècle, comme les icônes St Nicolas et Ste Vierge Marie : souveraine de la vie.

Le musée propose des livres, de la litérature spécialisée, des guides touristiques, des cartes postales des sites, des souvenirs.


Photos Tous
Musée archéologique de Nesebar Musée archéologique de Nesebar Musée archéologique de Nesebar Musée archéologique de Nesebar Musée archéologique de Nesebar
Horaires d’ouverture

Musée archéologique :

Horaires d’ouverture :

Juin, juillet, août et septembre :
du lundi au vendredi,
de 9 h 00 à 19 à 00
samedi et dimanche :
de 9 h 00 à 13 h 30 et de 14 h 00 à 18 h 00.

Mai, octobre :
du lundi au vendredi,
de 9 h 00 à 18 à 00
samedi et dimanche :
de 9 h 00 à 13 h 30 et de 14 h 00 à 18 h 00.

De novembre à mars :
du lundi au vendredi,
de 9 h 00 à 12 à 00 et de 12 h 30 à 17 h 00.
Fermé au public le samedi et dimanche : comme les autres sites de la vieille ville, il peut être ouvert sur réservation pour des groupes.

Prix d’entrée :

Tarif plein : 5 BGN
Tarif réduit : 3 BGN
Groupes de plus de 20 personnes :
Tarif plein : 4 BGN
Tarif réduit : 2 BGN

Visite guidée audio (guideport) avec des enregistrements en russe, allemand, anglais et français : 5 BGN par appareil.

Contacts

Musée archéologique de la ville de Nesebar

Nesebar, 2A rue Mesambria

Tél: +359 554 4 60 19;
Tél: +359 554 4 60 12;
Tél: +359 554 4 22 60;
Tél: +359 878 402 913

e-mail: clio_nes@abv.bg
Website: www.ancient-nessebar.com

Nous recommandons Tous
La ville de Ruse La ville de Ruse

La ville de Ruse est située sur la rive droite la plus haute de Danube, à 320 km de Sofia, à 200 km de Varna et à 300 km de Plovdiv. La ...

Site protégé de Poda Site protégé de Poda

Le site protégé de Poda se trouve à 4 km au sud de Burgas, à gauche de la route internationale Burgas-Istanbul. Elle obtint son statut ...

Réserve nationale d’histoire et d’archéologie Pliska Réserve nationale d’histoire et d’archéologie Pliska

La réserve nationale d’histoire et d’archéologie, les impressionnants vestiges de la toute première capitale du Premier royaume  ...

Sandanski Sandanski

La ville de Sandanski est située en Bulgarie du sud-ouest, à environ 157 km de Sofia et à 63 km de Blagoevgrad (chef lieu régional). La ...

Musée du jardinage de Lyaskovets Musée du jardinage de Lyaskovets

Lyaskovets est une ville située à 10 km au sud-est de Veliko Tarnovo et à 2 km de la ville de Gorna Oryahovitsa. Son musée du jardinage ...