• Language
Le Parc national de Rila

Le Parc national de Rila

Le parc national de Rila se trouve dans la partie sud-ouest du pays, dans le massif de Rila. Le parc occupe une superficie totale de 81 046 ha, ce qui en fait le plus grand des trois parcs nationaux de Bulgarie et un des plus grands d’Europe. Son statut fut proclamé le 24 février 1992.

La direction du parc a pour objectif de conserver et entretenir la diversité biologique et de protéger la nature sauvage, ainsi que d’encourager les activités scientifiques et la formation de cadres œuvrant pour le développement du tourisme qui est le gagne-pain écologique de la population. La Direction du Parc national comprend un Office central et huit offices locaux chargés d’administrer les secteurs respectifs du parc : Blagoevgrad, Belitsa, Yakoruda, Belovo, Kostenets, Borovets, Beli Iskar, Govedartsi et Dupnitsa.

Sur le territoire du parc il y a plus de 100 sommets à plus de 2000 m d’altitude, le plus haut étant le point culminant du pays et de la Péninsule balkanique – le Mont Musala (2925 m). La température la plus basse relevée sur le sommet Musala est de -31,2° C, et la plus élevée – de +18,7°. La température demeure négative durant neuf des douze mois de l’année, bien que même durant les mois d’été elle dépasse rarement les 15° C.

La partie de haute montagne de Rila compte plus de 120 lacs glaciaires permanents et 30 provisoires, disposés généralement au fond des cirques. C’est ici que prennent leur source certaines des rivières les plus abondantes et les plus longues de la Péninsule balkanique – à savoir l’Iskar, la Maritsa et la Mesta. Les réserves d’eau qui se constituent dans les limites du Parc national de Rila constituent la plus importante ressource d’eau potable pour les communes voisines, pour la capitale Sofia et aussi pour une partie de la population de la Grèce et de la Turquie.

Le territoire du parc est couvert d’écosystèmes forestiers tels l’épicéa (Picea), le sapin (Abies), le pin sylvestre (Pinus peuce) et le genévrier (Pinus mugo). Environ 95% sont naturels, atteignant l’âge de 90 ans en moyenne.

La diversité biologique du parc est particulièrement riche. Y sont recensées plus de 1400 plantes supérieures, 105 espèces reliques et 57 espèces endémiques, telle la primevère de Rila (Primula deorum), l’alchémille de Pawlow (Alchemilla pawlowskii) et la rhubarbe de Rila (Rheum palmatum L.). Sur le territoire du parc ont été découvertes 282 variétés de mousse, 130 variétés d’algues d’eau douce et 233 variétés de champignons.

La faune de la montagne est représentée par 172 espèces de vertébrés : poissons – 5 espèces, amphibiens et reptiles – 20, oiseaux – 99, mammifères – 48. Ici on a constaté la plus importante population de chamois des Balkans (Rupicapra rupicapra) en Bulgarie, de spérmophile de haute montagne (Spermophilus citelus), et aussi un des quatre gîtes de triton alpèstre (Triturus alpestris) et une des deux habitats en Bulgarie de la petite chouette (Glaucidium passerinum). La faune invertébrée est unique – à ce jour y ont été recensées 2934 variétés.

Le Parc national de Rila compte 4 réserves (Parangalitsa, Skakavitsa, Ibar et la Réserve centrale de Rila). Les réserves et le Parc figurent dans le Registre de l’ONU des parcs nationaux et de leurs réserves respectives.
La réserve Skakavitsa est une des petites réserves bulgares. Sa superficie est de 70,8 ha. C’est une réserve typiquement forestière, dédiée à la protection des forêts séculaires de pin sylvestre.

Parangalitsa est devenue réserve en 1933. Elle est en partie située sur les versants sud-ouest de Rila, et occupe une superficie de 1509 ha. Ici la loi protège l’une des plus anciennes forêts d’épicéas d’Europe – âge moyen de plus 200 ans. Depuis mars 1977 elle figure sur la liste des réserves qu’englobe le programme L’Homme et la Biosphère de l’UNESCO.

La réserve centrale de Rila est la plus vaste en Bulgarie et l’une des plus importantes d’Europe. Elle a été créée en vue de la conservation et de la protection des écosystèmes forestiers, subalpins et alpins. La réserve s’étend sur une superficie de 12 393,7 ha et occupe un territoire considérable autour du Mont Musala. Tandis que la réserve Ibar protège des forêts arbustives de genévriers, ainsi que des vestiges de rares espèces animales. Sa superficie est de 2 248,6 ha et elle s’étend sur les versants nord de la crête de la montagne, entre les sommets Ibar et Belmeken.

Rila fait partie des montagnes où le tourisme est particulièrement bien développé. Une zone spéciale, dite « zone pour le tourisme intense », a été aménagée dans le parc, avec tout un réseau de sentiers et de refuges de montagne. Ce réseau inclut également des bases d’hébergement disséminées dans le parc. Elles proposent toute une série d’activités – des parcours à cheval, à vélo, à ski sur des itinéraires balisés, avec également possibilité de faire des feux de camp, bivouaquer, faire de l’alpinisme, etc. Pour les amateurs de la nature a été mis en place un parcours dit botanique, « Pour les amis des plantes ». D’autres itinéraires également ont été mis en place, tels l’eco-sentier Beli Iskar et le sentier du chamois des Balkans.

Deux itinéraires touristiques européens importants – E4 et E8 – passent en outre par ici.

Sur le territoire du parc il y a 17 chalets touristiques, avec au total 1500 lits, dont la plupart sont gérés par l’Union touristique bulgare. Il existe quatre refuges touristiques de montagne qui sont mis à la disposition des touristes en cas de mauvaises conditions météorologiques.

En 2007 le parc a obtenu un certificat d’affiliation au Réseau européen des parcs nationaux PAN Parks. En 2010 le parc a été recertifié par PAN Parks pour les cinq années suivantes. Ceci est une appréciation internationale pour sa nature sauvage bien conservée et parfaitement gérée.

Les certificats de PAN Parks prouvent que le territoire en question est protégé pour la biodiversité qui le caractérise, mais aussi pour son rôle dans le développement de la société par le tourisme durable qui est source de gagne-pain pour les autochtones.

La Fondation PAN Parks (Protected Areas Network Parks – un réseau de parcs-territoires protégés) est une organisation européenne non-gouvernementale qui a pour but de protéger les sites les plus précieux de la nature sauvage en Europe, et ce, en édifiant un réseau de parcs qui développent le tourisme durable conjointement avec les communautés locales.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour obtenir davantage d’informations sur le parc et ses itinéraires, vous pouvez vous adresser à la Direction du parc, dans la ville de Blagoevgrad, ainsi que dans les offices du parc (ville de Razlog, ville de Yakoruda, ville de Belovo, Villas Kostenets, complexe de villégiatures de Borovets, ville de Samokov et ville de Dupnitsa), ainsi qu’au Centre d’accueil du Parc national de Rila à Panichishte.


Photos Tous
Le Parc national de Rila Le Parc national de Rila Le Parc national de Rila Le Parc national de Rila
Horaires d’ouverture

Direction du Parc national de Rila:

9h00 – 12h30 et 13h00 – 17h30
Fermé samedi et dimanche

Les guides sont assurés par la Direction du parc.

Centre de visiteurs pour le Parc national de Rila - Panichishte:
Heures d’ouverture – tous les jours de 9h00 à 17h30, toute l’année.
Le Centre de visiteurs de Panichishte vous informe sur les itinéraires, les conférences sont gratuites et uniquement en bulgare.
Le centre ne propose pas de guides, mais il peut vous aider à en trouve un.

Contacts

Direction et offices du parc:

Direction du Parc national de Rila:

Tél: +359 73 880537

Offices du parc

Blagoevgrad: Tél: +359 884 111 401
Belitsa: Tél: +359 884 111 402
Yakoruda: Tél: +359 884 111 403
Belovo: Tél: +359 884 111 404
Kostenets: Tél: +359 884 111 405
Borovets: Tél: +359 884 111 406
Beli Iskar: Tél: +359 884 111 407
Govedartsi: Tél: +359 884 111 408
Dupnitsa: Tél: +359 884 111 409
Centre de visiteurs pour le Parc national de Rila - Panichishte:
Tél: +359 701 56757

e-mail: [email protected]
Website: www.rilanationalpark.bg
Website: www.visitrila.net/index.php

Nous recommandons Tous
Parc national de Pirin Parc national de Pirin

Le parc national de Pirin se trouve dans la montagne de Pirin située dans la partie sud-ouest de la Bulgarie. Son territoire comprend ...

Pchelinski bani Pchelinski bani

Connue depuis les temps anciens, Pchelinski bani est une station thermale d’importance nationale. Elle se situe à 2 km au nord du village ...

Exposition ethnographique du Musée régional historique de la ville de Pazardzhik Exposition ethnographique du Musée régional historique de la ville de Pazardzhik

L’exposition ethnographique du Musée historique régional de la ville de Pazardzhik est située dans la plus grande maison de l’époque ...

Kovachevitsa Kovachevitsa

Le village de Kovachevitsa se trouve dans les Rhodopes occidentaux, à 23 km de la ville de Gotse Delchev et à 120 km de Blagoevgrad. Le ...

Parc naturel les Pierres bleues Parc naturel les Pierres bleues

La ville de Sliven se trouve à 300 km à l’est de Sofia et à 100 km à l’ouest de la ville de Burgas. Les pierres bleues est un nom ...