• Language
Complexe architectural et de parc Dvoretsa (le Palais) – ville de Balchik

Complexe architectural et de parc Dvoretsa (le Palais) – ville de Balchik

Dvoretsa est l’ancienne résidence d’été de la reine roumaine Maria Alexandrina Victoria de Edinburgh (1875 – 1938). Il est éloigné à environ 2 km de Balchik et se trouve dans un bel endroit entre les roches de Balchik et la mer. Il a le statut de monument architectural et culturel, ainsi que de monument de l’art des jardins et des parcs, qu’il reçut le 18 avril 2002 par l’arrêt nº 09-128 du Ministre de la culture.

Pendant la Deuxième Guerre balkanique (1913) l’armée roumaine occupa une partie de Dobrudzha et Balchik entra dans les frontières de la Roumanie. Les intellectuels roumains apprécièrent la belle nature de la région et dans la deuxième décennie du XX siècle beaucoup de notables roumains achetèrent des immobiliers ici. La reine Maria pour la première fois en 1921 et fut séduite par le lieu. Elle décida de bâtir ici son résidence d’été, en imposant des exigences très strictes : la construction de la résidence ne devait pas nuire à la nature, mais au contraire, elle devait compléter sa beauté.

Le projet de la résidence fut élaboré en 1924 par les architectes italiens Amerigo et Augustino. Erigés en terrasses pittoresques sur la falaise face à la mer, ses jardins sont parcourus par deux sources d’eau.

Le style des nouveaux bâtiments respecte celui des édifices déjà bâtis. Le contraste entre les roches blancs et les toits rouges, si typique de la ville, est aussi respecté.

Le complexe résidentiel comprenant une villa en forme de mosquée turque, des villas plus petites pour les invités, un cellier, une station électrique, un monastère, une fontaine, une chapelle et de nombreux autres bâtiments, combinant des influences balkaniques et orientales.

Le parc du château, conçu par le paysagiste suisse Jules Jany est d’une largeur de 60-70 mètres et dune longueur de plus de 400 mètres. Des symboles chrétiens et musulmans sont entremêlés dans les puis et les jardins, les fleurs et les pots de fleurs proviennent de différents pays du monde entier.

Le complexe est composé de plusieurs villas et édifices de caractère typique. La villa Sinyata strela (la Flèche bleue) fut bâtie en 1931. Elle est perchée au bord d’un rocher face à la mer. Autrefois, la villa abrita le deuxième fils de la reine Maria - le prince Nikolaї, et sa fille cadette - la princesse Iléana. Actuellement, dans le bâtiment sont installées une galerie et une salle de dégustation des vins.

Près de l’édifice administratif du complexe, sur une colonne de pierre se dresse la statue de St Martin : le protecteur de la famille royale roumaine.

Deux impressionnantes cascades y coulent à flot.

La chapelle Assomption de Marie fut bâtie en 1932 et se trouve au cœur d’un jardin aux fleurs blanches. La stalle en bois et l’autel datent du 1721 et sot achetés de Chypre spécialement pour la chapelle.

De la chapelle on descend vers le jardin des lys, appelé «le Jardin avec le grand miroir d’eau cruciforme». En remontant par un escalier en pierre blanche on atteint « Le jardin de Gethséman i» entouré de tulipes noires, fleurissant au printemps. Tout le jardin est planté d’arbres et de buissons rares tels que jujube, plaqueminier, grenadier, figuier, tulipes hollandais multicolores, bégonia, lys etc.

Un petit édifice datant d’avant la construction du palais est situé dans la partie nord du jardin. Une source d’eau jaillit de son mur dont on suppose des effets curatifs. Là-bas on a bâti une petite chapelle pour la cette source d’eau miraculeuse.

Du « Jardin de Gethsémani » à travers des portes grillées on passe au jardin «Mavi dalga » (l’onde bleue). Elle est faite entre 1930 et 1933, tout au long de la terrasse la plus basse qui donne sur la côte. Les sentiers de pierre tracent le jardin et le divisant en plusieurs parties. Ici pousse le magnolia, aussi bien qu’un type très rare et très précieux pour le parc – le cotonéaster.

Le jardin des lys, appelé « La cour anglaise » est protégé du vent froid par des murs très épais.

De «La cour anglaise», à travers une haie de buis, deux marches mènent à un pont voûté de pierre qui rappelle «Le pont des soupirs» en Venise.

Les moulins restaurés du complexe sont utilisés aujourd’hui comme hôtels.

Les promenades dans les allées ombrageuses sont très reposantes alors que la vue sur la baie est magnifique ce qui prédispose à la méditation.

La légende dit que la reine Marie était attachée à tel point au palais qu’elle avait voulu y rester même après sa mort. Son cœur, enfermé dans un récipient en verre, aurait été emmuré dans une horloge du parc et gardée par une patrouille spéciale. Dans le complexe on vend des matériels d’information et de publicité en bulgare, roumain, anglais et multilingue.


Photos Tous
Complexe architectural et de parc Dvoretsa (le Palais) – ville de Balchik Complexe architectural et de parc Dvoretsa (le Palais) – ville de Balchik Complexe architectural et de parc Dvoretsa (le Palais) – ville de Balchik Complexe architectural et de parc Dvoretsa (le Palais) – ville de Balchik Complexe architectural et de parc Dvoretsa (le Palais) – ville de Balchik
Horaires d’ouverture

Du 1er mai au 30 septembre:
tous les jours
de 08 h 00 h à 20 h 00;

Du 1er novembre au 31 mars:
tous les jours
de 08 h 00 h à 17 h 00;

Prix d’entrée :

Tarif plein 10 BGN, valable pour tout le complexe ;
Tarif réduit (enfants jusque 16 ans) – 2 BGN, valable pour tout le complexe ;

Visite guidée en bulgare – 20 BGN;
Visite guide en langue étrangère (sur réservation) – 30 BGN
Tarif réduit pour visite des groupes.

Contacts

Complexe architectural et de parc Dvoretsa

Zone „Dvoretsa”

Tél:+359 579 74552

e-mail: [email protected]
Website: www.dvoreca.com

Nous recommandons Tous
Panthéon de Georgi  Stoykov Rakovski  - Kotel Panthéon de Georgi Stoykov Rakovski - Kotel

Dédié à l’un des plus grands révolutionnaires et militants du Renouveau, le Panthéon de Georgi Stoykov Rakovski à Kotel fait partie ...

Tour de l’horloge d’Etropole Tour de l’horloge d’Etropole

La tour de l’horloge d’Etropole fut construite en 1710 par le maître Todor. Considérée comme l’une des plus vieilles en Bulgarie, ...

Monastère de Klisura St Cyrille et St Méthode, ville de Varshets Monastère de Klisura St Cyrille et St Méthode, ville de Varshets

Le monastère de Klisura St Cyrille et St Méthode se trouve au pied du sommet du Grand Balkan dit Todorini kukli (Poupées de Todor, 1785 ...

Starozagorski mineralni bani (Bains minéraux de Stara Zagora) Starozagorski mineralni bani (Bains minéraux de Stara Zagora)

Les Bains minéraux  de Stara Zagora se situent à 15 km au nord-ouest de Stara Zagora. La station offre d’excellentes ...

Parc naturel Zlatni pyasatsi Parc naturel Zlatni pyasatsi

Le plus petit parc naturel de la Bulgare est Zlatni pyasatsi (Sables d’or). Recouvrant une superficie de 13,2 km², il est situé à 17 km ...